LES IN-DROÏDES

L’illusion est parfaite, tant ces robots deviennent comme une seconde peau pour les cinq danseurs …
La compagnie de ces robots séduit par sa poésie, son humour, sa complicité avec les spectateurs.
Le dauphiné Libéré, 25/04/2008
Dauphiné Libéré

Ce contenu a été publié dans PRESSE. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.