LES ANDROÏDES

La Biennale de la Danse prend l’air.
Hip hop droloïde créé par Aircompagnie. Un spectacle résolument délirant : Sur des rythmiques hip-hop et des instrumentations que n’auraient pas renié les gangsters du rap californien, les robots «smurfent». Des gestuelles saccadées en déplacements robotiques, une chorégraphie ultra pop et terriblement sympathique se met en place. Vivifiant, le côté décalé de cette cyber – cérémonie de Jean Claude Carles pour Aircompagnie conquiert le public.
Guillaume Médioni, Le Progrès 14/09/2006
AndroidesPresseProgres
 

Ce contenu a été publié dans PRESSE. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.